• Te adoro

    Ettore Sottsass n'est pas, comme le croit ma mère, un chanteur italien, c'est un designer. "Faire du design, ce n’est pas donner forme à un produit plus ou moins stupide pour une industrie plus ou moins luxueuse. Pour moi le design est une façon de débattre de la vie. »
    Né en 1917 et mort en 2007, il est l'un des plus connus et prolifiques créateurs d'objets et de mobilier de la période contemporaine. Ses fameuses céramiques sont souvent colorées et rigolotes et .. très chères.
    Mais en se baladant aux puces (toujours les puces), on tombe encore sur des pièces abordables de ce grand monsieur, comme cette coupe plutôt stricte vue dans un nouveau stand vraiment canon, Artefact Design. Son propriétaire, Alexandre Guillemain, a vraiment de belles choses et en plus il est sympa. Il est rémois, et donc a aussi une galerie top à Reims. Si vous passez par la Champagne...

    4a01bcdbc47da99d2c5398be3ea3048f.jpg

    Artefact Design
    Marché Paul Bert, stand 87 allée 6 à Saint Ouen et 76 rue du Dr Lemoine - 51100 REIMS
    www.designartefact.com

  • Dans de beaux draps

    Je déteste les dimanche soir, pas vous?
    Hier, je me suis dit, ma fille, c'est les soldes, fais toi plaisir, achète toi des nouveaux draps. En lin, t'en as pas.
    J'ai hésité entre Caravane et Merci et je me suis dit, chez Merci, en plus des draps, il y a des fringues et des bijoux alors...
    Résultat, j'ai acheté une "parure" en lin (4 taies et une housse de couette, si j'ai pas mes deux oreillers pour bouquiner j'ai le dos qui coince direct). C'était l'une des seules choses qui n'était pas en solde de la boutique (300€ tout de même). J'ai aussi acheté une paire de boucle d'oreilles, toujours pas en solde (je ne vous dirai pas le prix).
    J'ai culpabilisé tout hier et tout aujourd'hui. Mais là, je en regrette plus. Car rien qu'à l'idée de me glisser dans mes nouveaux draps tout tout doux...

    ae09d844529b7f98d9fed59e1ab6fbff.jpg

  • Céramique obsession

    Drouot ou la caverne d'Ali Baba. C'est là où l'on fait des affaires, d'après les pro. Là où on voit des trucs à 500€ qu'on retrouve à 1500 dans un stand des puces ou à 4000 dans une galerie du 6ème.
    Le problème, c'est que c'est si excitant qu'on s'emballe vite et qu'on lève la main un poil trop facilement.
    Mais bon, c'est rigolo...
    Ma trouvaille (qui vaille?) c'est cette petite lampe dont le pied est une céramique de Vallauris de la première moitié du XXème siècle. 100€. What do you think?

    eb164e6213952d45706afc487d248e09.jpg

  • Attention Japonais ET fragile

    a4a516b5ad27bc2b9ebc3cd2f607daac.jpg

    C'est de la vaisselle. C'est beau. Cela ne sert qu'une fois. C'est blanc. C'est fragile. C'est japonais. Ce n'est pas du papier. C'est de la bagasse, un résidu de sucre de Canne. C'est écolo. C'est délicat. Cela se décompose. Et cela se trouve chez Merci, 111 bd Beaumarchais 75003 Paris ou sur www.madeindesign.com.

    Création de Shinichiro Ogata pour Wasara

  • Circuit céramique

    C'est le titre d'une expo à ne pas manquer. Car la céramique, ma bonne dame, c'est ce qui se passe dans l' art contemporain aujourd'hui. Le Musée des Arts Décoratifs ne s'y trompe pas, ben non, alors il organise une sorte de happening: la fine fleur des jeunes céramistes y expose ses nouvelles oeuvres, certaines essaimées dans tout le musée et d'autres regroupées au dernier étage, avé la vue.
    Et comme ils sont malins, au musée, ils proposent dans leur boutique le 107 Rivoli quelques créations en série limitée des artistes exposés. D'où mon craquage absolu pour ces trois pièces de Claire Lindner, joliment intitulées "Mappemonde"...

    3f021fa5ec6d1499348e4d366421426c.jpg

    Circuit céramique, Musée des Arts Décoratifs, jusqu'au 20 février 2011