• 70's are back...

    Après les années 50, les années 60 et les années 70 repointent leur nez dans l'univers de la déco.
    Et avec elles le plexiglas, les meubles tubulaires en acier et le psychédélique.
    Comme cette lampe et ce tabouret:

    64705ca7c955a9b67dead03db6ca72b4.gif

    Vu chez Atelier 154, qui est, je le répète, mon adresse préférée à Paris, et qui est désormais ouvert à partir du mardi après-midi.
    Go for it...

    154 rue Oberkampf, 750011, www.atelier154.com

  • Veni, vidi... et repartie!

    Lundi soir dernier, à paris, avaient lieu deux ventes "design" au même moment, chacune à un bout de l'avenue Montaigne. Chic, non? Très chic. Trop chic.
    En ce moment, ce genre de ventes conçues pour le péquin du coin qui a des sous et qui veut être dans le coup et posséder du 50 vintage, ça cartonne. Les visites ont lieu le week-end, et la vente le lundi soir, après le bureau. Tout est prévu. Et ça marche!
    OK, Il y avait de belles choses.
    Par exemple, ce secrétaire italien suspendu, adjugé 3800 Euros (estimation 1000-1500)

    59d4955dfc74ec3cdbad8d4926a241ad.gif

    Ou cette enfilade Knoll en bois et rabanne, adjugée 3500€ (estimation 3000, vendue 800 il y a deux ans)
    18dcd9539a2483803db8227e89aafd0d.gif

    La morale de l'histoire: mieux vaut acheter la semaine, en Province...

  • Et du Mategot aussi!

    Je cherchais une étagère sympa et originale qui ne soit pas du IKEA pour mettre au dessus du lit de mes filles...
    J'ai cherché, cherché, et j'ai fini par tomber sur:

    810bf7f1e7a17ef77c4814e48e635668.gif

    J'adore. C'est une réédition de l'étagère Dédale de Mathieu Mategot (1910-2001), la quintessence des années 50.
    Et autant un meuble en bois vintage est toujours mille fois mieux que sa réédition, autant pour de la tôle perforée blanche, à moins d'être puriste, la réédition fait l'affaire (surtout que la tôle blanche perforée vintage, c'est jauni et écaillé).
    Dans les 500€. Galerie Sentou, www.sentou.fr
    Bon, c'est sûr, du coup, c'est pas le prix IKEA...

  • Du Perriand chez soi c'est possible

    Cela ne vous aura pas échappé, la grande mode du moment, le must-have, c'est posséder du Prouvé ou du Perriand, tous deux absolument inabordables.
    Quand on pense que Charlotte Perriand, designer engagée, prônait le fonctionnel et créait ses meubles pour des logements sociaux!! Elle avait toujours voulu voir son mobilier accessible au plus grand nombre... Aujourd'hui ce n'est plus franchement le cas.
    Tout de même, un moyen de se procurer une pièce de cette grand dame: ses appliques murale "lampe de chevet" en tôle émaillée, éditées en grand nombre par Steph Simon en 1960. On en trouve assez facilement, autour de 500-600 € la paire.
    J'ai choisi de les monter l'une au-dessus de l'autre (un très gentil monsieur du Bazar de l'Electricité, bd Henri IV à Paris me les a réunies). Et voilà:

    7bd99fbd169e05f4ec3c79388616830f.gif

    9326d9d15f7020d00cdec79ab57ef7e8.gif

  • Yes! Je l'ai trouvée!

    Et voilà, j'ai trouvé mon horloge vintage (cf note du 07.02.10)

    2853bd8faa117a261fed7bb42c1d57dd.gif

    Chez Et Puis C'est Tout, un brocanteur de la rue des Martyrs.
    ce16c016eb9d589a6517e4f502fbd711.gif

    Un type très sympa, qui a fait moult métiers avant d'ouvrir sa boutique-brocante, laquelle regorge de trouvailles à prix doux.
    Ma nouvelle horloge date des années 60, fonctionne parfaitement et ne coûtait "que" 130 Euros. Allez-y!
    72 r Martyrs 75009 PARIS
    01 40 23 94 02